Comment imprimer sur les textiles ?

Publié le : 23 juin 20224 mins de lecture

L’impression textile est la technique d’application d’une teinte sur un tissu pour dupliquer un motif ou un dessin. Dans les textiles convenablement imprimés, les couleurs sont combinées avec des fibres pour supporter au frottement et au rinçage. L’impression textile est reliée avec la coloration, mais pour être bien teint, l’ensemble du tissu est uniformément couvert d’une seule couleur, alors qu’en impression, une ou différentes couleurs ne sont pratiquées que sur quelques parties et en fonction d’un motif bien déterminé.

L’impression numérique

Ce procédé consiste à graver la vision numérique, par exemple des images ou logos, directement sur les habits à l’aide d’une imprimante à jet d’encre combinée de 4 teintes originelles : le noir, le jaune, le cyan et le magenta. L’agencement de ces couleurs fait apparaître un résultat visuel sur le textile. La puissance de l’impression numérique réside dans sa performance à reproduire un nombre infini de couleurs, offrant des effets corrects à vos visuels. L’impression numérique est aussi directement imprimée sur le tissu sans texture particulière. Elle est la plus reconnue auprès des jeunes créateurs qui démarrent leur première ligne de vêtements, car elle est abordable pour les petites séries. De plus, l’impression numérique pour les tissus foncés est plus coûteuse que les habillements de couleur claire, puisqu’elle nécessite l’usage d’appareils avec des outils d’impression différente et requiert plus d’encre pour mieux résulter sur les textiles.

La sérigraphie

C’est une méthode d’application de peinture sur des textiles grâce à un pochoir qui est gratté pour fixer l’effet visuel sur l’habit. L’inconvénient de la sérigraphie est qu’elle n’est pas appropriée aux visuels avec plus de détails. Idéalement, employez ce dispositif pour des visuels jusqu’à 2 couleurs, comme une typographie simple ou des logos. En plus, la sérigraphie est en particulier appliquée pour la fabrication de masse de vêtements, parce qu’elle est moins chère à grande échelle. Pourtant, cette technique peut également être usée pour des motifs artistiques, mais vous ne pouvez pas découvrir des fabricants prêts à vous fabriquer moins de 30 pièces.

Le transfert et la broderie

Le transfert est l’un des principaux outils de marquage ressortis sur les T-shirts. Il s’agit de sortir des visuels graphiques sur un support puis d’utiliser une presse à imprimer pour les reporter sur textile à chaud. Il peut être sérigraphié ou imprimé numériquement suivant le rendu désiré. Le bienfait du transfert est que l’impression est totalement attachée au visuel utilisé, tant en couleur qu’en forme, au contraire à la méthode du marquage directement sur textile. Toutefois, les impressions peuvent être très fragiles et donc se détériorer brusquement. Cette technique est mieux adaptée à l’impression de logos avec peu de teintes. Et enfin, la broderie, un dispositif de marquage qui consiste à grandir une vision graphique directement sur le textile, qui a été traduit par les applications de la machine à broder pour le tissage. 

Plan du site